Le parrainage selon Karos, comment ça marche ?

Karos améliore son offre de parrainage avec de nouvelles possibilités à la clé ! Vous connaissez des personnes potentiellement intéressées par notre service ? Envoyez des invitations via SMS ou sur les réseaux sociaux et parlez de Karos autour de vous à vos proches, vos amis ou vos collègues de bureau. Voici un petit guide du parrainage pour vous aider à l’utiliser de manière optimale.

Le parrainage, tout le monde y gagne !

Vous êtes motivé, vous avez installé Karos et vous voulez covoiturer. Pour augmenter vos chances de trouver un covoitureur sur votre trajet, pensez au parrainage et incitez vos proches à vous rejoindre dans l’appli !

Non seulement vous contribuez au développement de notre réseau (et pour cela vous aurez notre reconnaissance éternelle), mais vous gagnez de l’argent : 5€ par filleul ayant covoituré. Vos filleuls vous seront doublement reconnaissants : vous leur permettrez de se déplacer autrement, et eux aussi gagneront 5€ à leur arrivée dans l’application.

Parrainage par email

Comment inviter des gens ?

Rien de plus simple : il suffit tout d’abord de vous rendre sur votre compte, rubrique « Mon compte Karos » puis de cliquer sur « Parrainage ». Là vous pouvez visualiser le code parrain, qui vous a été attribué lors de votre inscription.

» Sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter)
Pour partager votre code parrain, profitez du nouveau système d’invitation spécial réseaux sociaux. En cliquant sur le lien de partage Facebook ou Twitter, un post sera automatiquement généré avec votre code parrain et un lien vers l’application.

» Par Email ou SMS
Si vous préférez sélectionner des contacts précis, vous pouvez également partager votre code parrain par mail ou par SMS. Grande nouveauté, il vous est désormais possible de sélectionner plusieurs destinataires de votre carnet d’adresse pour leur envoyer un mail ou un SMS personnalisé.

Le parrainage selon Karos, comment ça marche ?
Partager cet article : Share on LinkedInShare on FacebookTweet about this on Twitter