burger menu karos
karos logo covoiturage

Covoiturage : une prime de 100€ de l’Etat à partir de janvier 2023 ?

image cover article

Covoiturage : une prime de 100€ de l’Etat à partir de janvier 2023 ?

À partir du 1er janvier 2023, une nouvelle aide financière d’environ 100€ devrait être mise en place pour soutenir les automobilistes optant pour le covoiturage sur leurs trajets quotidiens.

Cette mesure fait partie du Plan de sobriété énergétique global du gouvernement.

Qu’est-ce que c’est la prime covoiturage ?

Dans le cadre du Plan de sobriété énergétique du gouvernement, le ministre Clément Beaune souhaiterait mettre en place une prime covoiturage. Cette prime aurait pour objectif de changer les habitudes des automobilistes pour les faire adhérer au covoiturage courte-distance ou longue distance. La mesure entrera en vigueur dès le 1er janvier 2023.

Pourquoi le gouvernement souhaite mettre en place une prime covoiturage ?

Le covoiturage permet de réduire le nombre de voitures en circulation, et donc la consommation de carburant. Pour le gouvernement, il est logique d’encourager son développement pour favoriser les changements d’habitude vers ce mode de transport.

L’objectif du gouvernement est de passer de 1,1 passager par voiture à l’heure actuelle à 1,8 passager d’ici 2030.

Quel sera le montant de la prime covoiturage ?

Le montant n’est pas encore fixé avec précision : « Il y a une incitation financière qui sera prévue, le montant exact sera défini, mais 100 € c’est l’ordre de grandeur », indique Clément Beaune au micro de France Info en octobre.

Cette prime sera financée par le système des certificats d’économies d’énergie (CEE). Des entreprises qui polluent le plus achètent des certificats à des entreprises plus vertueuses. Cet argent finance diverses actions écologiques (travaux d’isolation des murs, remplacement de chaudière ou par exemple, le covoiturage).

Comment obtenir votre prime 100€ covoiturage ?

Pour bénéficier de cette prime, les conditions d’éligibilité restent encore à définir précisément. Mais, selon le ministre :
« Il suffira de covoiturer sur une plateforme (…) où rapidement une partie de ce soutien financier sera directement versée. (…) Puis, après un certain nombre de trajets, le complément financier sera attribué ».

Cette mesure n’est pas encore détaillée, mais devrait l’être très rapidement.

auteur article karos photoPar:

Les derniers articles

thumbnail article background gris karos