Depuis quelques années, un nouveau modèle de consommation prend de plus en plus de place dans le quotidien des Français : l’économie collaborative.

Avec la montée d’AirBnB, un des précurseurs, le tissu de l’économie n’a cessé de s’étendre. Aujourd’hui, neuf Français sur dix déclarent avoir déjà eu recours à l’économie collaborative. A y regarder de plus près, et même si l’on s’active en coulisses pour quadriller encore plus le terrain de la législation, tout le monde peut y trouver son compte.

L’économie collaborative, kesako ?

La consommation collaborative consiste à échanger ou partager des services ou des biens entre particuliers. De l’échange de vêtements à la location de bateau entre particuliers en France et pas seulement, elle se décline désormais dans tous les domaines.  Logement, transport, alimentation, aide ou même habillement : on peut vivre et dormir collaborativement.

Le principe est facilement accessible et permet de tester ou bien de se laisser tenter par de nouveaux services qui auraient été inaccessibles autrement.

Quels sont les avantages ?

Il existe de nombreux avantages à cette économie. L’attrait numéro un est la réduction des coûts. Elle permet de profiter d’un service à prix réduit, de trouver une autre alternative, de réduire drastiquement les coûts d’exploitation et d’enfin arrondir ses fins de mois.

 En plus du côté économique, l’économie collaborative réveille le côté humain. C’est souvent l’occasion de faire connaissance avec un voisin du quartier ou avec un passionné désireux de vous apprendre bon nombre de choses sur son activité favorite. Cette démarche prône l’entraide et les échanges gagnant-gagnant.

 Enfin, c’est un moyen de lutte contre le gaspillage en donnant une deuxième vie aux objets et en limitant la surproduction.

Par exemple, avec le covoiturage quotidien, vous pouvez réduire votre budget carburant de moitié et réduire votre impact écologique

L’économie collaborative en chiffres

Selon le ministère de l’économie, ce nouveau moyen de consommation a permis la création de nombreuses entreprises. On dénombre actuellement 90 000 start-ups dans le marché mondial de la consommation de collaborative. Alors que le chiffre d’affaires était de 20 milliards d’euros en 2013, il devrait atteindre les 302 milliards d’ici 5 ans.

En 2019, 89% de français ont déjà eu recours à l’économie collaborative. De fait, de nouvelles plateformes continuent d’émerger tous les jours pour répondre aux besoins d’utilisateurs

par Philippine Couvidat.