5 manières d’allier économies financières et économies d’énergie au quotidien

5 manières d’allier économies financières et économies d’énergie au quotidien

La voiture et les transports ont un poids indéniable sur votre budget. Pourtant l’énergie que l’on consomme aussi peut se révéler pesante sur vos factures.

Chaque année, vos factures d’énergie à payer sont toujours plus élevées. En cause, le prix du gaz et de l’électricité augmente, mais pas seulement. Vos consommations elles aussi à la hausse, rentrent en compte dans l’équation : périodes de chauffage plus longues, multiplication des objets connectés à la maison, eau chaude gaspillée. Tout cela a un coût : en moyenne 2 900 euros annuels de budget énergie par ménage français. Comment moins dépenser tout en mettant de l’argent de côté ? Voici 5 manières d’allier économies financières et économies d’énergie au quotidien.

Rénover et isoler son logement

Traitons d’abord le problème à la source, à savoir les déperditions énergétiques des logements anciens et précaires. Vos fenêtres laissent entrer l’air, votre sol est constamment froid, votre toiture prend des allures de passoire thermique ? Tout indique que votre maison ou appartement rencontre des problèmes d’isolation à traiter en urgence.

Engagez rapidement des travaux de rénovation énergétique éligibles aux aides de l’État pour isoler les combles, les murs, le sol, ou étancher les portes et fenêtres. L’isolation extérieure ou intérieure vous permettra de réaliser des économies financières sur votre facture de chauffage de 10 à 30 %, selon la nature des travaux.

Régler son chauffage pour réaliser des économies d’énergie au quotidien

Le chauffage représente l’un des principaux postes de dépenses d’un ménage, après le budget automobile, sujet au cœur de notre activité Karos. On ne le dira jamais assez, mais baisser son thermostat de 1 °C réduit de 7 % la consommation de chauffage.

Chauffage au gaz, électrique, au bois : ces différents systèmes ne répondent pas aux mêmes problématiques. Le bois à brûler doit être bien sec et les radiateurs purgés. La chaudière doit elle, être contrôlée par un professionnel. Une chaudière bien entretenue, c’est 10 % d’économie d’énergie à la clé. Et pour obtenir le meilleur contrat d’énergie, comparez les fournisseurs de gaz et d’électricité sur le marché.

D’autres bonnes pratiques sont à adopter pour optimiser vos consommations de chauffage :

  • limiter à 19 °C la température du logement l’hiver lorsque vous êtes présent ;
  • baisser ou éteindre les radiateurs dans les pièces inoccupées ;
  • installer un régulateur de température la nuit et pendant vos absences.

Réduire sa consommation d’eau chaude

L’eau chaude sanitaire représente 13 % du budget alloué à l’énergie par les ménages dans l’hexagone, selon lADEME.

Encore faut-il purger et détartrer régulièrement son chauffe-eau électrique et bien régler son thermostat : entre 55 et 60 °C. Les ballons qui chauffent en continu dépensent de l’énergie à perte. Les chaudières dont la mise en route est instantanée sont en revanche réputées économes. Les chauffe-eaux thermodynamiques, bien que coûteux à l’achat, consomment encore moins d’énergie : 2 à 3 fois moins qu’un ballon classique.

Aussi, l’installation d’un mitigeur sur votre robinet et d’un pommeau de douche économe dans votre salle de bain, réduira le volume d’eau consommée. Tâchez également d’identifier et de faire réparer les fuites d’eau qui peuvent alourdir la facture (robinet qui goutte).

Bien utiliser ses appareils électroménagers

Dès l’achat de l’appareil, l’étiquette énergie renseigne des consommations d’électricité attendues. Mais une fois installé à la maison, comment réaliser des économies d’énergie au quotidien ?

Adoptez le mode économique comme votre nouveau programme par défaut (sèche-linge, lave-linge, lave-vaisselle). Il vous fera économiser 20 à 30 % d’énergie (eau et électricité). 

En cuisine, la cuisson sous couvercle et l’entretien du réfrigérateur et du congélateur sont vivement recommandés. Évitez d’installer des sources chaudes au contact de sources froides. Dépoussiérez aussi les grilles à l’arrière du frigo et videz le congélateur des couches de glace formées. Très sollicité, cet appareil électroménager peut rapidement surchauffer et dépenser de l’énergie à perte. 

Débrancher ses appareils électroniques en veille

Les petits appareils branchés en continu dans votre logement (chargeur, enceinte, blender, décodeur TV, etc.) consomment en toute discrétion. Cette consommation qui pourrait être évitée, est estimée à 180 kWh par an et par foyer. Des services tiers proposent un suivi de consommation pour analyser sa consommation. Des appli de fournisseurs, d’objets connectés ou par exemple Hello Watt le conseiller énergie des particuliers vous renseigne du prix de l’électricité au kWh et vous aide à maîtriser votre consommation.

Contrairement à ce que l’on peut croire, le mode veille est loin d’être économe. Il représente jusqu’à 10 % du montant de la facture d’électricité hors-chauffage.

On l’a dit, un ménage consacre une bonne partie de ses revenus aux dépenses d’énergie ; en moyenne 8,5 % des revenus annuels. Nos pistes d’économies d’énergie au quotidien ? L’isolation du bâtiment, la régulation du chauffage et de l’eau, les usages limités et modes économiques des appareils électroménagers et électroniques contribuent à réduire votre facture.

Par:

Les derniers articles