Quelle différence entre covoiturage et carsharing ?

Quelle différence entre covoiturage et carsharing ?

Se questionner sur sa mobilité devient de plus en plus répandu et ce pour diverses raisons : environnement, économie, bien-être, etc. Certains optent pour la marche à pieds, d’autres à la trottinette ou encore au vélo. Pourtant la voiture reste le moyen de transport privilégié des Français : ¾ des Français l’utilisent quotidiennement pour aller au travail. C’est pourquoi des alternatives se développent pour permettre à la pratique de la voiture de changer et de répondre aux nouvelles problématiques des Français. 

Aujourd’hui, on entend parler de covoiturage domicile-travail et d’autopartage, mais quelle différence y a-t-il vraiment entre ces deux pratiques ?

L’autopartage ou le car sharing : ne pas posséder de voiture

L’autopartage consiste à utiliser un véhicule à plusieurs, par le biais de :

  • stations de voitures que l’on peut réserver à l’avance
  • de sites de partage de voiture entre particuliers 

Généralement, l’opérateur prend en charge la facturation et l’assurance en contrepartie d’une commission.

L’autopartage permet de repenser sa consommation de la voiture. L’idée est de ne pas posséder sa propre voiture, mais d’en avoir une à disposition et de l’utiliser à plusieurs. D’après une étude de l’ADEME, chaque voiture en autopartage remplace 10 voitures particulières et libère 9 places de stationnement. A besoin de mobilité constant, l’autopartage permet de réduire de 30 % en moyenne le nombre de véhicules de fonction ou de service d’une flotte d’entreprise

Le covoiturage quotidien : optimiser ses trajets en voiture

Le covoiturage est le fait de partager sa propre voiture avec quelqu’un qui réalise le même trajet en totalité ou partie. Le partage de frais est une des principales raisons d’être du covoiturage. Le conducteur perçoit une contrepartie et le passager réalise aussi des économies par rapport à d’autres moyens de transports. La seconde raison peut être écologique. Partager sa voiture permet de lutter contre l’autosolisme, c’est-à-dire le fait d’être seul dans sa voiture. En moyenne, on compte 1.1 personnes par voiture. Grâce au covoiturage, le nombre de voitures en circulation réduit.

Seulement, il ne faut pas que le covoiturage soit considéré comme une contrainte : recherche de passagers ou conducteurs, heure de rendez-vous, calcul du partage des frais, etc. C’est pourquoi, chez Karos, nous proposons une application de covoiturage intelligente qui comprend les habitudes de nos utilisateurs. Ainsi, c’est notre algorithme qui combine les meilleurs trajets possibles : pas de besoin de se casser la tête à trouver soi-même des covoitureurs ! L’intelligence artificielle analyse les trajets prévus pour les optimiser et faire gagner du temps à tout le monde.

[vidéo témoignage users]

Par:

Les derniers articles