Dans le contexte actuel, la voiture et son impact écologique sont de plus en plus pointés du doigt. Pourtant, elle est indispensable pour certains et reste le moyen de transport quotidien le plus utilisé. C’est pourquoi avec la Loi d’Orientations des Mobilités et le Forfait Mobilités Durables, on cherche de nouvelles alternatives. Voiture électrique, vélo, navette sont des solutions évoquées. Mais elles nécessitent des budgets parfois conséquents, ou tout simplement ne correspondent pas aux besoins réels.

Et le covoiturage alors ? Il n’oblige pas l’investissement de vos collaborateurs ou de vos administrés dans un nouveau mode de transport. Il réduit l’autosolisme et donc les émissions de CO2 émises par les voitures. Il permet de faire de nouvelles rencontres ou de renforcer les liens avec ses collègues et voisins.

Si vous vous questionnez sur le covoiturage et sur les écueils à éviter, vous êtes au bon endroit. Chez Karos, nous avons déjà pensé à tous les obstacles potentiels et aux solutions pour y faire face.

Voici donc 5 conseils pour mener à bien votre projet de covoiturage.

1. Changer les comportements

Le covoiturage implique de changer ses habitudes. Mettre en place un projet de covoiturage, c’est proposer une nouvelle façon de se déplacer à vos collaborateurs. Pour opérer ce changement de comportement, communiquer sur le projet sera essentiel.

Il faut alors identifier quels angles de communication pourront servir de leviers pour déclencher une prise de conscience. Par exemple, en 2018, selon l’INSEE, la mobilité est devenue le 1er poste de dépense des foyers français. Vos collaborateurs ont certainement ressenti le poids de leur voiture sur leur budget, mais ont-ils vraiment conscience de cet aspect ? Les informer les rendra alors plus à l’écoute du projet. Ils comprendront que le covoiturage est une alternative à portée de main.

2. Lever les freins et interrogations de vos collaborateurs 

Vos collaborateurs ont maintenant conscience que le covoiturage peut répondre à certains de leurs besoins. Mais concrètement : comment covoiturer pour venir au travail ? Il est tout à fait normal que vos collaborateurs s’interrogent maintenant sur le concret du covoiturage domicile-travail.

“Je ne veux pas rallonger mon temps de parcours ?” “Comment va se passer le partage des frais ?” “Que se passe-t-il si mon covoiturage du soir est annulé ?” 

Voici les questions les plus récurrentes. Là encore, il faudra communiquer clairement sur la solution de covoiturage. Notre solution permet d’y répondre concrètement. Par exemple, notre application comprend le trajet habituel grâce à l’intelligence artificielle. Elle se base sur ce trajet pour proposer des covoitureurs sans détours ou perte de temps.

En tant qu’expert de mobilité, nous connaissons ses freins et notre solution est développée pour toujours y répondre au mieux.

3. Avoir une mise en relation efficace

Connaissez-vous les collaborateurs qui habitent à moins de 3 kilomètres de chez vous ? Quels collaborateurs se trouvent sur le trajet d’un autre ?

La mise en relation entre conducteurs et passagers est primordiale. Si celle-ci se fait de manière fluide (des propositions automatiques et adaptées, du choix dans les propositions, etc.), l’usage se développera. À l’inverse, si elle demande trop d’efforts (recherche par soi-même des covoitureurs disponibles, rédaction de l’annonce, etc.), elle découragera les utilisateurs.

Aujourd’hui des solutions technologiques (comme Karos) simple d’utilisation, nécessitant aucune infrastructure technique, vous aide sur la mise en relation et l’organisation des trajets.

4. Transformer le covoiturage en projet vertueux

Pour mener à bien votre projet de covoiturage, il est indispensable de le voir comme un projet vertueux. Pour cela, il faut créer une dynamique positive autour du covoiturage avec des avantages (places de parking réservées, financement des trajets, assistance retour, etc.) Il faut animer votre communauté de collaborateurs covoitureurs (jeu concours, défis, challenge collectif, etc.) Cette dynamique va montrer que vous donnez des moyens pour que ce projet réussisse, donc que vous vous souciez de la mobilité de vos collaborateurs. Cette démarche va développer le sentiment d’appartenance et l’engagement de vos collaborateurs.

5. Mesurer l’impact RH & RSE

Pour mener à bien votre projet de covoiturage, il est indispensable de pouvoir mesurer son efficacité et ses résultats. Chez Karos, nous mettons à votre disposition de façon transparente une série d’indicateurs. Ils ont pour objectif d’être représentatif de la pratique de covoiturage. Vous trouverez ces résultats sur notre plateforme SaaS afin de voir :

  • le nombre de covoiturages réalisés sur une période choisie

  • la distance du trajet moyen

  • les émissions de CO2 évitées 

  • le nombre d’inscrits

Nos clients peuvent alors enrichirent leurs rapports RSE et confirment leur report modal.

“Dans nos rapports RSE, nous valorisons les émissions de CO2 évitées grâce à la solution de covoiturage Karos”. 

Baptiste Vassor, Responsable Innovation à l’UGAP

Aussi, il est important de mesurer les gains de vos collaborateurs : gain en pouvoir d’achat, temps gagné, etc. L’objectif est de suivre les effets positifs du covoiturage sur leur quotidien. Il sera aussi bon de leur communiquer ses résultats afin d’entretenir l’envie de covoiturer.

Ces 5 conseils sont une bonne base pour lancer votre projet de covoiturage. Mais il faut aller plus loin dans la réflexion : comprendre les habitudes de mobilité de vos collaborateurs, les accompagner dans la pratique au quotidien, maintenir l’usage, etc. Pour comprendre ces enjeux, nous vous invitons à découvrir notre solution Karos Entreprises :

Découvrez notre solution

par Philippine Couvidat.