Absentéisme, turnover : quels coûts pour votre entreprise ?

Une entreprise compte sur ses collaborateurs pour pouvoir bien fonctionner. Ils représentent sa force vive ! S’ils sont insatisfaits ou démotivés, l’entreprise est en danger. Les deux symptômes principaux de la démotivation des collaborateurs sont l’absentéisme et le turnover.

Voyons quelles sont leurs conséquences pour l’employeur ?

Des pertes financières bien sûr…

L’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) définit l’absentéisme comme étant « toute absence qui aurait pu être évitée par une prévention suffisamment précoce des facteurs de dégradation des conditions de travail au sens large ». Ce sont des arrêts maladie fréquents ou des absences injustifiées qui sont les plus susceptibles d’indiquer un collaborateur démotivé.

On inclut notamment dans le calcul du taux d’absentéisme :

  • les arrêts pour maladies ordinaires
  • les accidents de travail
  • les maladies professionnelles découlant de restrictions d’aptitudes
  • les accidents de trajet
  • les absences injustifiées
  • etc.

D’après une étude menée en 2015 par l’institut Alma Consulting group, l’absentéisme coûterait environ 60 milliards d’euros aux entreprises françaises. On y intègre :

  • Coûts directs : maintien de salaire, coût du remplacement
  • Coûts indirects : prévention, prévoyance, cotisations

Turnover est un terme qui nous vient d’outre-Manche pour désigner la rotation du personnel dans une structure. Cela prend en compte, dans une entreprise, le nombre de départs de salariés qui sont suivis par des embauches. Les départs incluent :

  • démissions
  • ruptures conventionnelles
  • licenciements
  • périodes d’essai non renouvelées
  • départs à la retraite
  • inaptitudes au travail
  • mutations géographiques
  • etc.

6 à 9 mois de salaire ! C’est le coût moyen de remplacement d’un salarié ayant quitté l’entreprise.

  • Charges administratives liées au départ
  • Coût de recrutement d’un nouveau collaborateur
  • Coût d’intégration
  • Coût de formation

…mais aussi des contraintes sur l’activité !

Un collaborateur démotivé montre peu d’engagement dans ses missions quotidiennes. Dès lors, il est incapable d’innover ou d’être performant. Il peut même se laisser aller à faire des erreurs fréquentes, être inattentif voire abandonner complètement ses missions !

Un collaborateur souvent absent oblige à réorganiser l’ensemble du service, conduisant éventuellement à :

  • Une perte de productivité de l’équipe : retards, problèmes de qualité, mauvais service au client…
  • Une dégradation des conditions de travail pour les autres membres de l’équipe : surcharge de travail, stress ou lassitude par exemple.
  • Du temps perdu et un défaut de légitimité pour le manager

Le départ d’un collaborateur, quant à lui, induit exactement les mêmes bouleversements pendant le temps de recherche d’un remplaçant. Même si une nouvelle recrue arrive rapidement, elle sera moins productive et aura besoin d’une formation. Lorsque le phénomène est courant ou répété dans une entreprise, cela place les ressources humaines dans une situation délicate de recherche de candidats en flux tendu, avec toutes les formalités administratives qui s’y ajoutent. Et puis c’est un cercle vicieux : lorsqu’un collègue s’en va, cela affecte le moral de toute l’équipe. Certains peuvent même s’en trouver totalement démotivés et quitter l’entreprise à leur tour.

Il y a une population parmi vos collaborateurs particulièrement décriée : Les Millenials. Nous leur avons déjà consacré un article de blog que vous pouvez consulter ici :

« Les Millenials, inadaptés au monde du travail ? »

Mais si vous vous demandez quel impact ont les Millenials sur la démotivation plus généralement au sein de votre entreprise, si vous pensez que leur état d’esprit peut affecter l’ensemble de vos collaborateurs, n’hésitez pas à consulter le dossier spécial que nous leur avons dédié.

Télécharger le dossier Millenials

 

Partager cet article : Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter